cas pratique 1

Posez vos questions sur la règle
Répondre
Avatar du membre
zeitoun
Sergent
Messages : 48
Enregistré le : sam. 19 janv. 2019 15:57

cas pratique 1

Message par zeitoun » lun. 11 févr. 2019 17:11

Bonjour à tous,

voici un cas pratique d'une charge d'opportunité :

Un groupe de 4 infanteries en ligne (2 lignes de front avec 2 lignes en soutien à moins de 2 UD mais plus de 1UD ;) ) avance dans la plaine face à un groupe de cavalerie.

Arrivée a 4 UD la cavalerie décide de faire une charge d'opportunité sur l'une des lignes.

question 1 : est ce que l'on considère que tout le groupe a bouger avant la charge d'opportunité et se stoppe au moment de la charge dans la même formation qu'au départ ou est ce que l'adversaire peut attendre que le groupe soit disloqué car le joueur à avancer les 2 premieres lignes mais n'a pas eu le temps de bouger les 2 autres. ?

Pour moi c'est le groupe entier qui bouge et se stoppe... mais je veux en être sur.

Question 2 : La cavalerie qui charge en opportunité peut elle amener avec elle ses soutiens ( de coté et d'arrèere ) pour avoir plus de punch ?

perso je ne vois rien qui dit le contraire.

Question 3 : on est d'accord que l'infanterie ne peut mas faire de test de manœuvre. Elle ne peut que tenir ou fuir ?

Question 4 :Cas ou la cavalerie part avec ses soutiens : la cavalerie est une LC L3 avec 1 soutien arriere et un sur le flanc et l'infanterie une LN L3 bon tireur avec le même type de soutien :

Ca donne :
CAV : +1 LC / +1 charge d'opportunité / + 2 soutien = +4
Infanterie : inf contre cav avec 1 flanc sur +3 / bon tireur +1 (infanterie anglaise :D ) / +2 de soutien = +6

J'ai bon ?
la cav ne peut prendre qu'une perte maxi ?
Les soutiens de la cav peuvent aussi retraiter si defaite ?

A vous lire

Olivier M

icaunais
Brigadier
Messages : 36
Enregistré le : jeu. 3 janv. 2019 18:26

Re: cas pratique 1

Message par icaunais » lun. 11 févr. 2019 20:18

Salut Olivier, content de te voir ici…

Dans l'esprit de la règle, les 4 unités de lignes bougent en même temps et donc se soutienne à l'arrivée, tout comme il est indiqué p44 que "les unités en soutien peuvent accompagner l'unité qui effectue une charge d'opportunité.

Il est par contre plus bizarre d'autoriser une unité chargée sur son flanc ou son arrière à pouvoir tester un changement de formation alors que je ne lis rien qui autorise une unité chargé sur son front à pouvoir le tester (notamment passer en carré). Il faudra donc tester un passage en carré avant de rentrer dans les 4UD d'une cavalerie lourde type cuirassier sinon ça risque de faire mal.

Avatar du membre
zeitoun
Sergent
Messages : 48
Enregistré le : sam. 19 janv. 2019 15:57

Re: cas pratique 1

Message par zeitoun » lun. 11 févr. 2019 22:39

Hello,

pour moi ce n'est pas illogique que la troupe ne puisse pas changer de formation. Elle est prise en mouvement en cherchant a avancer vers l'ennemi.

par contre je suis surpris que l'infanterie ne passe pas en désordre ou ne soit pas plus pénalisée que cela. pour moi elle devrait au moins tester pour ne pas passer en désordre et avoir le temps de se former pour tenir.

je trouve que l'on ne prend pas beaucoup de risque a avancer devant une cavalerie légère. Mais c''est peut être un fausse impression car je n'ai que peu de partie à mon actif.

A l'inverse j'ai l'impression comme cela que 2 cavaleries de faible qualité pourrait vraiment retenir une excellente troupe ( garde par exemple ) en se sacrifiant pendant 6 tours par des charges d'opportunité pour éviter que les infanteries bougent rapidement.

Que d'interrogations :geek: j'ai encore du mal a voir comment cela peut s'articuler . Hate de faire un tournoi pour apprendre plus rapidement en me prenant quelques belles défaites. :o :D

Dans l'attente du cas pratique numéro 2

Olivier M

Minablo
Brigadier
Messages : 31
Enregistré le : sam. 5 janv. 2019 09:44

Re: cas pratique 1

Message par Minablo » lun. 11 févr. 2019 22:56

Hello Olivier,

Réponses à faire valider par le Divin Auteur :

1 - C'est un mouvement de groupe, donc tu peux continuer ton mouvement avec les autres unités si tu le souhaites, avec le risque de déclencher une autre charge d'opportunité.

2 - "Les unités en soutien peuvent accompagner l'unité qui effectue une charge d'opportunité" Page 44

3 - "Tenir ou fuir" c'est tout pour l'infanterie, page 44

4 - Calcul ok. De manière générale, les soutiens peuvent "suivre" l'unité soutenue. Dans le cas présent, page 60 "les unités en soutien d'une unité qui retraite ou qui fuit peuvent aussi reculer".

Sinon, je pense qu'il faut jouer à la division et non à l'unité. Une ligne de cav légère peut bloquer l'avance d'une division d'infanterie ou la rendre très périlleuse, en chargeant (et cassant) les soutiens latéraux. LC +1 Charge +1 = + 2, ligne sans soutien + 2. La LC a 15 chances sur 36 de remporter le combat et de tomber sur la seconde ligne. Je fais abstraction du bonus défensif anglais.

Dans ton cas, si les LC déclarent 2 charges d'opportunité simultanées avec soutien, cela peut devenir très compliqué pour l'infanterie.

A bientôt, JA

Avatar du membre
hcaille
Capitaine
Messages : 258
Enregistré le : jeu. 3 janv. 2019 09:48

Re: cas pratique 1

Message par hcaille » jeu. 14 févr. 2019 05:45

Je valide les réponses ci-dessus :D

Deux petites précisions :
1 - Une infanterie en ligne avec des flancs sûrs n'a pas grand chose à craindre de la cavalerie légère. Face à une cavalerie lourde et/ou de bonne qualité il est plus prudent de passer en carré.

2 - Une unité qui est chargée par l'ennemi dans la phase de l'ennemi peut tenter de changer de formation, même si elle est chargée de front. Dans ton exemple, l'infanterie avance (elle est dans sa phase) et c'est la cavalerie qui réagit par une charge d'opportunité. L'infanterie ne peut alors pas changer de formation (ce qui serait une réaction à une réaction). Elle peut tenir sur place ou fuir (type de réaction toujours possible).

Répondre