Dragons à pieds

Discussion sur les batailles de la Révolution et de l'Empire
Répondre
Vw181
Brigadier
Messages : 32
Enregistré le : jeu. 3 janv. 2019 21:05
Localisation : Landes

Dragons à pieds

Message par Vw181 » mer. 25 nov. 2020 11:57

Les dragons à pieds en 1805 et 1806 ont ils donnés sur le chant de bataille.
Ils me semble me souvenir que leur performances etaient décevantes mais je n'arrive plus à me souvenir à quelle occasion
Pour 1806, je sais qu' ils sont rattachés à la gare mais quid de leur utilisation réelle

Avatar du membre
Raph
Capitaine
Messages : 274
Enregistré le : ven. 14 août 2020 14:17
Localisation : LYON
Contact :

Re: Dragons à pieds

Message par Raph » sam. 28 nov. 2020 22:06

les dragons à pieds furent des unités éphémères : 4 régiments de deux compagnies chacun ont été crées le 25 Août 1805 mais ont été tous (?) remontés à la veille de la Bataille de Austerlitz (fin Octobre 1805), du coup il ne semble pas que des Dragons à Pieds aient combattu en 1805.

En Septembre 1806 de nouveau 2 régiments ont été créés et rattachés sous le commandement de la Garde Impériale mais sans en faire partie, ces unités ont disparu en Novembre de la même année : ils ont été remontés et versés aux Régiments de Dragons déjà existant.

Avatar du membre
Raph
Capitaine
Messages : 274
Enregistré le : ven. 14 août 2020 14:17
Localisation : LYON
Contact :

Re: Dragons à pieds

Message par Raph » sam. 28 nov. 2020 22:17

A ma connaissance la seule bataille à laquelle ils ont participé est la Bataille de Iéna, il y avait 2000 dragons à pieds répartis en deux régiments au sein du 5e Corps de Lannes sous le commandement du général Lefebvre. Par contre bien qu'au centre du dispositif français, ils sont restés en réserve aux côtés de la Vieille Garde, je ne suis pas sûr qu'ils aient tiré la moindre balle ...

didrobert
Sergent Major
Messages : 78
Enregistré le : mer. 19 févr. 2020 09:11

Re: Dragons à pieds

Message par didrobert » dim. 29 nov. 2020 08:33

Raph a écrit :
sam. 28 nov. 2020 22:17
A ma connaissance la seule bataille à laquelle ils ont participé est la Bataille de Iéna, il y avait 2000 dragons à pieds répartis en deux régiments au sein du 5e Corps de Lannes sous le commandement du général Lefebvre. Par contre bien qu'au centre du dispositif français, ils sont restés en réserve aux côtés de la Vieille Garde, je ne suis pas sûr qu'ils aient tiré la moindre balle ...
Noms , adresses et numéros de sécu des heureux participants ? et pas une seule balle tirée en l'air pour fêter la victoire ? trop fort !
Did " qui a encore beaucoup à apprendre sur l'épopée napoléonienne par exemple le prénom de la copine du général Lassalle pour laquelle il a quand même franchi deux fois les lignes autrichiennes en 1805 " quelle époque !!

Avatar du membre
Père Castor
Sous-lieutenant
Messages : 108
Enregistré le : mar. 15 janv. 2019 19:53
Localisation : Amance (10)
Contact :

Re: Dragons à pieds

Message par Père Castor » dim. 29 nov. 2020 11:11

Les régiments de dragons à pied (et leurs grenadiers, réunis ou pas) ont combattu durant la campagne qui a mené la Grande Armée des côtes de l'Océan à Ulm. En effet, en 1805 les mouvements des troupes ne se sont pas fait la fleur au fusil, il y eut de nombreux « combats » ou batailles engageant une brigade ou une division d'infanterie accompagnée d'une brigade ou une division de cavalerie, les dragons à pied ont participé à certains de ces combats, parfois juste les grenadiers réunis, parfois un bataillon, un régiment ou plus.

Pour l'anecdote, j'ai souvenir d'un corps éphémère sous les ordres de Murat comprenant : les chasseurs à cheval de la garde, le 1er hussards, la brigade des carabiniers (à cheval), une division de dragons, la division d'infanterie de Dupont, une brigade de cavalerie légère (mais pas de dragons à pied).

On ne peut pas présumer de la qualité d'une troupe sur un seul combat surtout si on n'en connaît pas les circonstances exactes : salves d'artillerie brisant la formation et le moral de l'unité avant qu'elle soit chargée, sans parler de l'effet de surprise des attaques de flanc ou par l'arrière… et les dragons à pied marchaient assez souvent tous seuls !
« La perte d'espoir, plutôt que la perte de vies humaines, est le facteur qui décide vraiment des guerres, des batailles et même des combats les plus minimes. »
Basil Henry Liddell Hart, 1895-1970

Avatar du membre
Raph
Capitaine
Messages : 274
Enregistré le : ven. 14 août 2020 14:17
Localisation : LYON
Contact :

Re: Dragons à pieds

Message par Raph » dim. 29 nov. 2020 12:02

@Did : il s'agit de Fiorenza Vendramin Sale, improprement appelée "Marquise de Sali", donc son prénom est Florence :)


@Père Castor : AAAAAHHH voila les infos qu'il me manquaient sur la campagne de 1805 !!!!

Totalement d'accord avec toi concernant les jugements hâtifs sur la "qualité des troupes"

Répondre